LES VIDÉOS DE L'OMBRE

Introspections et petites conversations

Je vous lis avec plaisir dans les commentaires 🙂

Le projet Troc & Stop

6 réflexions sur “À quand remonte votre dernier déclic ?”

  1. Sympa ce post.
    Je dirais de mon point de vue que la prise de conscience c’est sans doute la perception/sensation que l’on va devoir agir prochainement mais sans être encore prêt à passer à l’action, les freins (mentaux, matériels ou autre) étant encore trop importants.
    Le déclic c’est le moment où on ne peut plus repousser le changement malgré la puissance des freins qui l’empêchait jusqu’à alors.
    Il vaut donc mieux au moment des prises de conscience préparer le futur déclic qui arrivera pour l’accompagner et la vivre avec moindre douleur. J’y vois un parallèle avec ce concept que la vie vous envoie des signaux faibles et que si vous ne les écoutez pas ils se feront de plus en plus fort et douloureux.

    Pour ton projet de voyage à pied et de partage des rencontres faites, ce qui m’intéresserait tout particulièrement c’est le partage/témoignage des personnes recherchant l’alignement dans leur existence et leurs parcours de vie pour y arriver 🙂
    Le bonheur, c’est l’alignement entre ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites (Gandhi) ( un de mes mantras 🙂 )

    Bonne route

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Merci pour ton intervention Audrey 🙂
      Ta réflexion sur les prises de conscience est très intéressante.
      Et je note ta suggestion pour les futures rencontres au cours du voyage, c’est une super idée, merci !

  2. Coucou Fabienne,
    je me sens si bien lorsque je nage dans mon mental. Cependant, lorsque j’ai une prise de conscience qui n’est pas suivi d’action, je peux me noyer dans les idées, les concepts, les plans détaillés, les probabilités, les possibilités… À force de tourner en rond ma tête devient prison. Il y a peu, j’ai eu un déclic. Ça a été comme un coup de fouet physique et électrique. C’était une évidence que je devais agir dans cette direction (malgré la peur). La boucle s’est bouclée et j’ai su que je débutais un autre cycle. J’ai été courageuse est c’est comme d’avoir avancé de trois cases au jeu de l’oie.

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Hello Marie, eh oui ce fameux mental…
      Le jeu de l’oie est une belle métaphore de la vie, le point de départ, l’arrivée, les cases avec les pièges, celles avec les récompenses, les raccourcis, etc. 🙂

  3. Bonjour Fabienne, dernier déclic à Pâques cette année.
    Piégée dans une situation sans issue, submergée de ténèbres, accablée de l’intérieur et de l’extérieur, tout semblait s’acharner.
    Après un long processus, j’ai quitté mon travail et recommencé tout à zéro.
    Je passe de la programmation radio et de la formation en communication à la restauration du patrimoine historique : des journées devant un ordinateur à un échafaudage sous les voûtes !
    Un nouveau chemin s’ouvre…

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonjour Valériel, ah oui, sacrée transition dis donc, bravo d’avoir osé ! Je te souhaite beaucoup de plaisir dans cette nouvelle voie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.