COMMENT TROUVER
UN MÉTIER QUI A DU SENS ?

LE GUIDE COMPLET

Trouver un métier qui a du sens

Chaque matin, ça recommence :

L’alarme sonne… 1 fois… 2 fois… 3 fois…
Vous finissez par vous lever mais sans motivation réelle.

Ce job, vous l’avez accepté un peu par nécessité. 

“Pas le choix, faut bien payer les factures…”

Parfois vous vous demandez si vous allez vraiment faire ça jusqu’à votre retraite…
Encore combien d’années à tirer avant la libération ?

Allez, c’est parti.
Transport bondé, autoroute bouchée.
Tout le monde est d’humeur maussade.
Tout le monde voudrait être ailleurs. Faire autre chose.
Et vous aussi.

Le boulot en lui-même ? Les collègues ?
Oh, ça va… Rien d’extraordinaire, mais disons que c’est… supportable

Alors vous tenez le coup. 
Faut bien payer les factures.

Pourtant, si demain quelqu’un vous disait : 

“Regarde, j’ai trouvé le job de tes rêves pour toi. Il te correspond en tous points. Tu vas l’adorer et chaque matin, tu te réveilleras avec enthousiasme !”.

Ça vous ferait quoi ?

Peut-être que là, tout de suite, vous vous dites que ça ressemble à un rêve ?

Et vous vous posez une question à laquelle vous n’avez pas encore trouvé de réponse si vous lisez cet article :

Comment trouver un métier qui a du sens ?
Un métier adapté à ma personnalité ?

URGENT POUR 41,7% DES GENS

“Quel est le plus urgent à régler pour vous actuellement dans votre vie professionnelle ?”

C’était l’une des questions posées lors du dernier sondage envoyé à + de 1300 participants.

Résultat :

41,7 % des participants ont répondu

Sondage Trouver un métier pour votre personnalité

“Trouver un métier qui correspond à ma personnalité”

Vous pouvez deviner la question qui suit inévitablement :

“Oui, mais quel métier est fait pour ma personnalité ?”

LES 3 INGRÉDIENTS DE VOTRE MÉTIER PARFAIT

Pour trouver le métier qui colle à votre personnalité, vous devez réunir ces 3 ingrédients :

  1. TALENTS
  2. COMPÉTENCES
  3. VALEUR
  1. VOS TALENTS

    Ce sont les préférences naturelles de votre personnalité.
    C’est ce que vous aimez faire. Et que vous faites plus facilement que la plupart des gens.

    Si vous ne connaissez pas vos préférences naturelles :

    Lisez l’article Découvrez les talents de votre personnalité, avec la Roue des Priorités

    – Regardez la vidéo “Comment trouver un métier pour votre personnalité“, afin d’identifier 5 critères du fonctionnement de votre personnalité

  2. VOS COMPÉTENCES

    Elles correspondent à tout ce que vous apprenez pour développer vos talents : cours, formations, stages, livres, expériences, exercices, etc.
    C’est tout ce qui va vous faire exceller dans votre domaine, plutôt que de rester dans la moyenne avec tout le monde (et dans ce cas, pourquoi on vous embaucherait vous, et pas un autre candidat ?)

  3. LA VALEUR

    La valeur de votre travail dépend de vos compétences.
    Et surtout de cette question : Est-ce que les gens attribueront suffisamment de valeur à ce que vous faites pour vous payer en échange ? 
    = Vous embaucher si vous êtes salarié-e ou vous acheter vos produits ou services si vous êtes indépendant-e.


    Point très important ici :
    la personne qui décide si ce que vous faites a de la valeur, ce n’est pas vous. C’est la personne qui vous embauche (votre employeur), ou la personne à qui vous proposez vos biens ou services (votre client).

    Entre vous et cette personne, il peut y avoir un vrai décalage dans la perception de la valeur. C’est même très fréquent.
    Mais au final, c’est la personne qui paie qui a le dernier mot. 

S’il vous manque 1 SEUL de ces ingrédients, vous allez voir immédiatement que cela pose problème.

C’est très bien expliqué dans cette excellente vidéo, mais je vais vous résumer le principe ci-dessous :

QUE SE PASSE-T-IL QUAND IL MANQUE UN SEUL INGRÉDIENT ?

SITUATION N°1

  • Vous connaissez vos prédispositions naturelles (Talents)
  • Les gens seraient prêts à vous payer pour cela (Valeur)
  • Mais vous ne vous êtes pas suffisamment formé-e pour pouvoir fournir un travail qualitatif (Compétences)

–> Votre métier idéal restera UN RÊVE

Un-métier-qui-a-du-sens-Compétences

Par exemple, vous aimeriez devenir coach professionnel parce que: 

  • Vous savez que vous avez des facilités pour comprendre les gens et pour les aider (Talents)
  • Vous savez que des gens sont prêts à vous payer pour les aider à résoudre une situation qui les bloque (Valeur)
  • Mais vous n’apprenez pas les compétences de base pour devenir un coach efficace et crédible (Compétences)

–> Résultat : Au lieu d’être coach, vous serez une oreille attentive dans un contexte non-professionnel

–> Solution pour en faire un vrai métier : vous former (le plus facile)

SITUATION N°2

  • Vous connaissez vos prédispositions naturelles (Talents)
  • Vous êtes très bon-ne dans votre domaine (Compétences)
  • Les gens ne sont pas prêts à vous payer pour cela (Valeur)

–> Votre métier idéal restera UN LOISIR

PsychoPersonnalité-Un-métier-pour-votre-personnalité-Compétences

Par exemple, vous aimeriez devenir musicien professionnel parce que : 

  • Vous savez que vous avez des facilités pour jouer de la musique (Talents)
  • Vous avez passé beaucoup de temps à pratiquer votre instrument et vous êtes devenu très bon (Compétences)
  • Mais les gens ne sont pas prêts à vous payer juste parce que vous aimez jouer de la musique (Valeur)

–> Résultat : Au lieu de devenir musicien professionnel, vous jouerez de la musique en tant que hobby 

–> Solution pour en faire un vrai métier : Chercher qui pourrait avoir besoin de votre musique et pourquoi ? (moyennement facile) Exemple : YouTube a besoin de compositions libres de droit pour enrichir sa bibliothèque

SITUATION N°3

  • Vous ne connaissez pas vos prédispositions naturelles (Talents)
  • Vous êtes très bon-ne dans ce que vous faites (Compétences)
  • Les gens sont prêts à vous payer pour cela (Valeur)

–> Votre métier idéal restera UN MYSTÈRE…
De plus, à force de faire un métier qui ne vous passionne pas, vous perdrez votre motivation et vous devrez renoncer à la perspective de vous épanouir.

PsychoPersonnalité-Un-métier-pour-votre-personnalité-Talents

Par exemple, vous travaillez actuellement en tant que comptable: 

  • Vous saviez que les compétences en comptabilité étaient recherchées et que quelqu’un pourrait vous embaucher pour cela (Valeur)
  • Alors vous vous êtes formé pour devenir comptable (Compétences)
  • Les opérations comptables ne vous passionnent pas, mais de toute façon vous ne saviez pas exactement ce qui vous plaisait… (Talents)

–> Résultat : Chaque jour, vous allez au travail par nécessité, mais vous n’êtes pas motivé et vous avez l’impression de passer à côté de votre vie

–> Solution pour trouver votre métier idéal : Comprendre votre personnalité en profondeur, pour découvrir vos talents naturels et révéler votre potentiel (le plus difficile). Par exemple en lisant les articles de ce blog, ou en visionnant les vidéos de la chaîne YouTube 🙂

Dans ce dossier, seuls les deux premiers points seront traités :

  1. Vos talents : vous aurez accès à un premier test
  2. Vos compétences : vous aurez accès à un deuxième test

Le point 3 (La valeur) ne sera donc pas développé ici, car il s’agit d’un sujet bien spécifique.

LE PIÈGE DES 3 PERSONNALITÉS

Selon la vidéo présentée plus haut, la situation n°3 (ne pas bien connaître vos talents) est la plus fréquente

70% des salariés ne seraient pas motivés par leur travail, parce qu’ils n’exercent pas un métier qui correspond à leur personnalité. (J’imagine que c’est en France, mais ce n’est pas précisé).

La situation n°3 est aussi la plus difficile à résoudre.

Pourquoi ?

Parce que bien connaître et bien comprendre votre vraie personnalité exige un regard objectif sur votre mode de fonctionnement.

Cela suppose d’éviter le piège des 3 personnalités.

LA THÉORIE DES 6 PROFILS PROFESSIONNELS

Voici le modèle RIASEC, également connu sous Code Holland, du nom du psychologue qui l’a mis au point.

Il s’agit d’une théorie des personnalités professionnelles, qui décrit 6 profils-types :
(par facilité j’écris tout au masculin, vous féminiserez au besoin 🙂 )

  1. LE RÉALISTE (ou le “Faiseur”)
    Le Réaliste préfère agir instantanément pour résoudre des problèmes, plutôt que rester assis et réfléchir à comment il pourrait résoudre ces problèmes.
    Il veut un métier axé sur la pratique.

  2. L’INVESTIGATEUR (ou le “Penseur”)
    Plutôt que d’agir, l’Investigateur préfère réfléchir pour résoudre des problèmes. Il observe et veut comprendre l’information. 
    Il veut un métier axé sur la théorie.

  3. L’ARTISTE (ou le “Créateur”)
    L’artiste veut sortir du cadre, ne pas devoir suivre des règles strictes ou des procédures précises. Il cherche à exprimer ses émotions, ses idées ou sa singularité
    Il veut un métier axé sur l’expression de soi.

  4. LE SOCIAL (ou “l’Aidant”)
    Le social veut travailler avec des personnes. Il veut enseigner ou aider. Il cherche à créer des connexions avec les gens.
    Il veut un métier axé sur les valeurs humaines.

  5. L’ENTREPRENANT (ou le “Persuasif”)
    Il est ambitieux, il aime mener des groupes ou prendre la tête de projets. Il sait clairement où il va et il prend des décisions pour atteindre ses objectifs.
    Il veut un métier axé sur l’indépendance.

  6. LE CONVENTIONNEL (ou “l’Organisateur”)
    Il est consciencieux. Il veut que le travail soit structuré et organisé. Il préfère recevoir des consignes d’une autorité plutôt que de mener des gens.
    Il veut un métier axé sur des procédures clairement définies.

720 TYPES DE PERSONNALITÉS

Y a-t-il déjà un profil auquel vous pouvez vous identifier ?

En réalité, comme dans tout modèle qui étudie la personnalité, vous êtes un mélange de préférences.

John Holland, le psychologue qui a conçu le modèle RIASEC (au fait, avez-vous remarqué que RIASEC sont les initiales des 6 profils ?), a d’ailleurs précisé que sa théorie ne peut pas être réduite à 6 profils uniques.

Une même personne étant une combinaison de profils, le modèle RIASEC répertorie finalement 720 types de personnalités professionnelles, définis par l’ordre de leurs préférences.

Voici par exemple mon profil RIASEC :
(je vais bientôt vous indiquer comment obtenir votre profil)

RIASEC - Trouver un métier pou votre personnalité

L’écriture est petite, alors je vous copie ici l’ordre de mes préférences :

  1. Social
  2. Entreprenant
  3. Investigateur
  4. Artiste
  5. Réaliste
  6. Conventionnel

Si on regarde les initiales, mon profil professionnel est donc : SEIARC

Mais pour trouver le métier qui a du sens pour votre personnalité, vous pouvez vous en tenir à vos 2 premières préférences, éventuellement aux 3 premières.

La combinaison de vos 2 premières préférences vous donne déjà un aperçu de la voie à choisir pour être en accord avec votre personnalité.

Regardez par exemple ce que la combinaison Social + Entreprenant me suggère :

Explication : Vos intérêts professionnels semblent vous porter vers la conduite de projets et l’obtention de résultats dans le domaine relationnel.

Pour vous, pas question de choisir entre la réalisation de vos ambitions et votre intérêt majeur pour le domaine de l’humain. Vous aurez toutes les chances dans les métiers permettant à la fois de mener des projets, d’obtenir des résultats, et d’apporter une contribution réelle en incluant les autres dans votre démarche.

Mots clés : Relation aux autres, Accompagnement, Pédagogie, Authenticité, Partage, Réaliser, Convaincre, Réussir ses projets, Venir à bout des difficultés, Diriger, Vendre.”

UN MÉTIER QUI A DU SENS POUR MOI

Vous le savez peut-être, sinon je vous l’apprends : j’ai créé mon entreprise pour pouvoir fournir des services d’aide dans le domaine de l’humain.

Plus précisément : je vends des formations et de l’accompagnement individuel pour aider les gens à bien comprendre leur personnalité, dans le but de révéler leur potentiel et de vivre pleinement une vie qui leur correspond.

J’aide aussi les personnes qui, comme moi, veulent créer leur activité professionnelle pour travailler à la maison et retrouver leur liberté.

Si c’est votre cas et que vous vous demandez si vous avez la personnalité pour cela, inscrivez-vous au Parcours en 7 jours pour découvrir votre profil d’entrepreneur. C’est gratuit.

Pour en revenir au test RIASEC, on peut dire que pour moi, il a tapé dans le mille !

On peut dire aussi qu’après avoir analysé mon fonctionnement en profondeur, j’ai pu choisir en toute conscience un métier qui a du sens pour ma personnalité et donc, réussir ma reconversion professionnelle.

À l’époque où je ne comprenais pas encore ma personnalité, j’ai subi plusieurs années de salariat (avec harcèlement moral en prime), où je ne me sentais pas du tout à ma place.

Si je ne m’étais pas décidée à vraiment comprendre ma personnalité, je serais probablement encore coincée quelque part dans cet enfer aujourd’hui, sans savoir quoi faire pour en sortir…

Mais assez parlé de moi pour le moment. Parce que oui, je sais je sais je sais, vous BRÛLEZ d’envie de trouver votre profil RIASEC et voir quel métier a du sens pour vous, n’est-ce pas ? 😀

Allez, on y va tout de suite !

TROUVEZ UN MÉTIER QUI A DU SENS POUR VOUS

Le test que vous allez passer se déroule en 3 parties :

  1. Vos intérêts professionnels
  2. Votre motivation
  3. Votre personnalité

Je vous ai déjà parlé de la partie 1 (votre profil RIASEC), et je vous laisse découvrir la partie 2.

Mais avant de vous envoyer vers le test, juste deux mots au sujet de la partie 3 concernant votre personnalité.
Il utilise le modèle des Big Five. 

J’ai déjà donné mon avis au sujet de ce modèle dans cette vidéo (où j’introduisais également  le test Hexaco que vous pouvez faire ici)

SPOILER : je n’aime pas. Voilà.
Faites-vous votre opinion.

Vous l’avez vu, la partie 1 me correspondait parfaitement.

Mais après avoir passé les parties 2 et 3, voici le top 5 des métiers “faits pour moi” :

  1. Métiers du commerce électronique 
    –> vendre des formations en ligne, c’est du commerce électronique, donc oui
  2. Chirurgien-dentiste
    –> ??? Sérieusement ???
    Pourtant mon profil RIASEC était bien SEIARC, pas CARIES !
  3. Chiropraticien 
    –> Ah bon ???
  4. Interprète de musique instrumentale
    –> Je le fais effectivement, en activité complémentaire (sauf que je chante aussi)
  5. Taxidermiste
    –> TAXIDERMISTE ???!!! Mais je suis déprimée pendant 3 jours quand je vois un animal mourir dans un film !
    Alors dépouiller des animaux morts, ça sort d’où ça ?!

Après j’ai encore le choix entre vannier, ambulancier, agent commercial dans le domaine ferroviaire ou loueur de véhicule industriels. Ça me fait bien rire quand je m’imagine exercer ces métiers.

Bref, tout ça pour vous dire : faites ce test pour définir votre profil RIASEC, car il est très bon pour cela. Mais revenez ici après ! 
NOTE IMPORTANTE : Créez un compte pour pouvoir faire le test (gratuit)

Ensuite, je vous indiquerai un 2ème test plus pertinent selon moi pour trouver un métier qui a du sens pour votre personnalité, sur base de votre profil RIASEC.

DE QUELLES COMPÉTENCES AVEZ-VOUS BESOIN ?

Maintenant que vous connaissez vos intérêts professionnels (vos préférences), grâce à votre profil RIASEC, posez-vous cette question :

“De quelles compétences ai-je besoin pour exercer mon métier idéal ?”

Oui, car souvenez-vous que sans les compétences requises, le métier qui correspond à votre personnalité restera un rêve…

Mais souvenez-vous aussi que toutes les compétences que vous n’avez pas encore, vous pouvez décider de les apprendre et que c’est la partie la plus facile de l’équation.

De plus, vous pouvez apprendre les compétences progressivement. Vous ne devez pas TOUT connaître dès le début.

Pour vous aider à trouver les compétences requises pour exercer votre métier idéal, je vous propose un 2ème test, avec un exemple qui vous montre comment je l’ai utilisé pour moi :

ÉTAPE N°1 
  • Sélectionner la 1ère lettre du profil RIASEC (RIASEC majeur)
  • Sélectionner la 2ème lettre du profil RIASEC (RIASEC mineur)
  • Cocher l’option “Compétences ROME”, plus complète et plus précise que l’autre option
  • Lancer la recherche
ÉTAPE N°2

La recherche affiche une liste de résultats.
Dans mon cas : 44 compétences peuvent m’aider à exercer le métier qui correspond à mon profil RIASEC.

J’en maîtrise déjà une partie, dont “Animer une communauté web“, qui est précisément ce que je fais ici. Une communauté certes plus silencieuse que sur YouTube, mais une communauté quand même, et je garde l’espoir de vous lire un jour dans les commentaires… 😉

ÉTAPE N°3

Vous pouvez cliquer sur chaque compétence (code en bleu).

Je clique sur “Animer une communauté web” et je sélectionne l’onglet “Compétences” : 

La compétence est découpée en une série de tâches considérées comme étant les “Compétences de base” requises pour exercer le métier.

Un métier pour votre personnalité - Compétences de base

Plus bas, sur la même page, vous trouvez une liste de compétences spécifiques.

Un métier pour votre personnalité - Compétences spécifiques

À votre tour maintenant, voici le lien vers le 2ème test.

Edit : J’ai eu le plaisir d’échanger avec Fabien, le concepteur du moteur de recherche que vous allez utiliser maintenant. Fabien a souhaité m’informer de possibilités supplémentaires dont je ne traite pas dans cet article.
Je lui ai soumis une idée : rédiger un mode d’emploi pour une utilisation optimale de l’outil. Ce qu’il a accepté!
Vous avez donc la superbe opportunité d’accéder à des instructions très complètes et détaillées (et même plus !), fournies par le spécialiste de la question. Avec ça, plus rien ne peut vous empêcher de trouver votre métier idéal
😉
Pour accéder aux instructions, cliquez sur le lien vers le 2ème test puis sur “mode d’emploi” sous le logo RIASEC INVESTIGATION ou bien sur ce lien direct.
Merci Fabien.

Ensuite, revenez ici, on va parler de ce qui est important pour votre type MBTI dans votre quête d’un métier qui a du sens pour votre personnalité.

Mais avant d’en arriver au MBTI, je dois absolument vous parler d’un piège à éviter, surtout si vous êtes en reconversion professionnelle.

Ce piège, je suis naïvement tombée dedans. Je vais tout de suite vous raconter comment c’est arrivé, et surtout vous dire comment faire en sorte que cela ne vous arrive pas.

COMMENT CHOISIR LE MAUVAIS MÉTIER POUR VOUS

C’est le moment où vous tournez en rond dans votre vie professionnelle. Votre boulot ne passionne pas ou plus, vous voyez le temps qui passe et là vous vous dites : “Cette fois c’est bon, je change de voie professionnelle et je fais ce que j’aime.”

C’est exactement ce que je me suis dit quand j’ai décidé d’apprendre le métier de bibliothécaire

Aaaah… les livres…
Depuis mon enfance, je suis amoureuse des livres. Le tout premier jour à l’école primaire, j’ai mis des livres en cachette dans mon cartable, et je les ai emmenés chez moi alors que c’était interdit…

Alors vous pensez, devenir bibliothécaire… Passer la journée avec tout autour de moi des milliers de livres qui n’attendent que d’être lus… Le rêve ! La caverne d’Ali Baba !
Oui, bibliothécaire, c’était ça ma voie.

Comment n’y avais-je pas pensé plus tôt ?

J’ai donc repris des études pour obtenir un diplôme en bibliothéconomie, tout en continuant à travailler à côté. C’était chaud, mais pour le métier de mes rêves, j’étais hyper motivée.

Oui mais voilà. Dès le premier cours, la prof chargée de l’accueil a tout de suite mis les choses au point :

“Si vous êtes là parce que vous aimez lire, vous n’êtes pas ici pour les bonnes raisons.”

… Gros silence dans la classe … (on était tous en reconversion).

… Moment de doute… et de désillusion…

Mais on est tous restés (au début). Pour voir.
Et on a fini par voir ce qu’était vraiment le métier de bibliothécaire:

  • Négocier avec des représentants commerciaux pour choisir quels livres la bibliothèque achète ou pas
  • Apprendre des systèmes de classification normalisés, avec des codes chiffrés et une sorte de langage hyper technique où chaque signe de ponctuation a une place bien précise sinon c’est faux
  • Emballer les livres avec du plastique pour les protéger, puis coller des étiquettes
  • Essayer de comprendre les demandes des gens quand ils vous disent “Je cherche un livre sur l’informatique”
  • Animer des groupes scolaires en visite à la bibliothèque

…et j’en passe…

Alors lire, dans tout ça ?
Comment dire…. Hahahahahahahaha !

Vous n’avez pas une seconde pour lire (mais vous devez connaître les livres pour pouvoir les conseiller aux gens).

DE L’IMPORTANCE DES COMPÉTENCES

Dans presque chaque contenu que je produis, je vous parle de l’importance d’identifier vos préférences. Et je maintiens.
C’est un point crucial.

Mais si vous voulez trouver le métier qui a du sens pour votre personnalité, prenez également le temps d’identifier si les compétences exigées par ce métier seront en accord avec vos préférences.

Si je reviens sur mon exemple avec le métier de bibliothécaire :

  • La compétence “Emballer des livres avec du plastique” ne correspond pas à mes préférences.

    Je ne suis pas à l’aise avec les tâches manuelles. La couverture du livre emballé par ma collègue ressemble à un miroir parfait. La couverture du livre que j’ai emballé ressemble à la peau de doigts qui sont restés trop longtemps dans l’eau.

    Certes, je peux apprendre cette compétence et m’améliorer. Mais ai-je envie de répéter cette tâche chaque jour pendant plusieurs années ?

  • La compétence “Animer des groupes” peut éventuellement correspondre à mes préférences. Je l’ai fait très souvent et je peux apprécier ce type de tâche à une condition : pouvoir décider qui-quoi-où-quand-pourquoi-comment.

    En bibliothèque, ce besoin d’indépendance est difficile à combler.

Vous voyez l’importance des compétences dans le choix de votre métier ? C’est précisément pour cette raison que je vous ai suggéré de cocher l’option “Compétences ROME” dans le test n°2.

Parce que si vous vous arrêtez uniquement sur un métier, vous êtes piégé-e par l’image fantasmée de ce métier.

Quand vous vous intéressez aux compétences, vous êtes directement projeté-e dans la réalité du métier.
Et parfois, bonjour le décalage !

Évidemment, dans tout métier, il y aura toujours une partie des tâches qui ne correspondent pas à vos préférences. 
C’est inévitable.

L’enjeu pour vous, c’est de trouver le métier qui vous offre le meilleur compromis.

Le métier dont les compétences se rapprochent au maximum des préférences de votre personnalité. 

S’il y a une seule phrase à retenir de tout ce guide, c’est bien celle que vous venez de lire.

Et maintenant, si on parlait un peu de votre type MBTI ?

UN MÉTIER QUI A DU SENS POUR VOTRE TYPE MBTI

Une question qui revient très souvent, c’est :

“Quel métier pour mon type MBTI ?”

Comme je l’explique dans la vidéo sur les compatibilités amoureuses des personnalités, c’est une illusion de croire qu’il y a une seule bonne réponse par type, ou une meilleure option pour chaque type.

Chaque jour, des exemples du quotidien peuvent contredire ce que l’on considérait pourtant comme une vérité.

Donc, au risque de vous décevoir, je ne vous dirai pas :
Si vous êtes INFJ, vous devriez faire tel ou tel métier.

Parce que si je vous dis ça, cela revient à vous mettre des oeillères, alors que je cherche plutôt à élargir votre champ de vision et de possibilités.

Par contre, ce qui est possible, c’est d’associer chaque type à quelques mots clés. Ce sont les critères importants que chaque type MBTI devrait idéalement trouver dans un métier qui a du sens pour sa personnalité.

Bien sûr, c’est non-exhaustif :

Un métier qui a du sens pour votre type MBTI

Et si vous vous demandez toujours si vous avez la personnalité pour créer votre activité professionnelle, participez au Parcours en 7 jours pour découvrir votre profil d’entrepreneur. C’est gratuit.

TROUVER UN MÉTIER QUI A DU SENS : LE RÉSUMÉ

Ce que vous venez d’apprendre dans ce guide :

  • Les 3 ingrédients indispensables d’un métier qui colle à votre personnalité
  • Ce qu’il se passe s’il manque un seul de ces ingrédients
  • Bien connaître les talents naturels de votre personnalité est la partie la plus difficile 
  • Que vous pouvez découvrir votre profil d’entrepreneur en vous inscrivant au “Parcours Entrepreneur” en 7 jours (gratuit)
  • Le test à passer pour définir votre type de personnalité professionnelle
  • L’importance d’identifier les compétences requises par un métier
  • Comment choisir le mauvais métier pour vous
  • Les critères importants pour chaque type MBTI

***************************************

Vous avez maintenant des pistes très sérieuses pour trouver enfin un métier qui a du sens pour vous ! Et pour vous lever désormais chaque matin avec enthousiasme et motivation !

> Avez-vous déjà des idées d’orientation ? 
> Quel est votre profil RIASEC
> Qu’est-ce qui vous paraît le plus difficile dans le fait de trouver votre voie professionnelle ?

Merci de partager vos retours. 

Si vous n’avez pas envie de rédiger un commentaire, pouvez-vous juste m’aider à savoir si mon travail est utile ? 

Vous pouvez copier cette phrase “Oui c’est utile” et la coller dans les commentaires.

Ou bien “Oui c’est utile, mais j’aurais aimé que tu parles aussi de…”

Vous m’aiderez beaucoup et je vous en serai très reconnaissante.

52 réflexions sur “Comment trouver un métier qui a du sens ?”

  1. Bonjour Fabienne,
    Merci pour cet (ces) article(s) très intéressant et pour les exercices afin de le rendre plus concret. Il m’a porte une vraie valeur ajoutée pour mieux me comprendre. Je suis une INFJ et tout correspond parfaitement et je découvre mon profil RIASEC : SIA. Le I et A étant à égalité. Concrètement tout me porte vers la pédagogie, l’accompagnement, etc… Je m’en doutais c’est un peu ce que je fais déjà dans mon travail (du conseil) sauf que je suis en quête de sens ! Mon plus gros pb pour une reconversion est cette quête de sens, qui aider et comment avec authenticité. J’aimerai faire ça à mon compte. Mais seule = peur aussi. Je me cherche beaucoup et en même temps tu m’as aidé à poser des mots clés qu’il faut que je conserve pour trouver ce nouveau métier.
    Comme beaucoup, j’ai attendu longtemps d’avoir LA révélation qui me dit c’est bon c’est cette voie. Mais j’ai compris que ça ne se passait pas comme ça.
    Au plaisir de discuter avec une INFJ. On en trouve pas beaucoup j’ai l’impression 😉

    1. Bonjour,

      D’abord merci beaucoup à l’auteur (ice) pour cet article et les références citées.
      Et ensuite juste pour dire à Hélène que j’aurai pu écrire exactement le même commentaire que toi, mêmes réflexions, même quête de sens…je me sens moins seule hihi
      Marion

    2. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonjour Hélène,
      Aah oui, la fameuse quête de sens tellement convoitée par les types NF en général, comme je te comprends 🙂
      Je comprends aussi tes craintes, je suis passée par là… Finalement, c’est quand on est sur le terrain qu’on découvre si ça colle ou pas. Alors soit on essaie pour voir, soit on regrette de ne pas l’avoir fait, ce qui est dommage, non ?
      En tout cas je suis contente que mon travail te soit utile, merci pour ton retour et bonne continuation à toi !

  2. Bonsoir,
    Tout d’abord, je vous remercie pour cet article de qualité.
    Actuellement perdue quant au métier que je souhaite exercer, j’ai découvert que j’étais ENFJ et SAI.
    Il m’est cependant encore difficile de savoir vers quoi me diriger. Car j’ai à la fois besoin d’être en contact avec les autres et d’analyser, de réfléchir sur des questions abstraites, larges… tout en évitant le travail administratif- aux antipodes de mon côté créatif, expressif- J’ai l’impression que ces différentes caractéristiques ne sont pas compatibles…et dans ce cas là, lesquelles prioriser ?
    En tout cas, j’ai pu grâce aux outils proposés, gagner en connaissance personnelle.

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonjour Yu, merci pour votre commentaire.
      Je comprends votre questionnement. Trouver sa voie demande parfois du temps. Voici 2 réflexions que j’ai envie de partager, j’espère que cela pourra vous inspirer :

      1. Le métier parfait n’existe pas. J’entends par là : il est très difficile, voire impossible de trouver un métier où absolument toutes les tâches nous stimulent (sinon c’est un loisir). Du coup, tout est une question de proportions. Par exemple, mon métier (entrepreneur du web) inclut des tâches administratives. Tout comme vous, je préfèrerais vraiment les éviter et me focaliser uniquement sur la partie créative. Mais comme l’administratif représente une toute petite partie parmi de nombreuses autres tâches stimulantes, le jeu en vaut la chandelle.
      Une possibilité est donc de lister toutes les tâches requises par le métier qui vous tente (vous pouvez demander à quelqu’un qui exerce déjà ce métier de vous aider), et d’évaluer ensuite la balance entre ce qui vous stimule et ce qui vous ennuie.

      2. La méthode la plus fiable pour savoir si un métier va nous plaire, c’est de le tester. Parce qu’avant de le pratiquer vraiment au quotidien, le métier en question peut être idéalisé. Sur le terrain, c’est sans concession : on passe de l’image que l’on a de ce métier à la réalité concrète et à tout ce que cela suppose.
      Évidemment, cette démarche peut faire perdre du temps quand on ne réussit pas à trouver tout de suite. D’où l’importance de commencer par le point n°1 pour faire un premier tri 🙂

      Bonne continuation dans vos recherches !

  3. Contente d’avoir trouvé votre site !
    Je suis en plein questionnement sur mon travail. Je sens qu’il faut que je change radicalement. Pour quelque chose qui a du sens pour moi. J’ai donc fait une bonne partie des tests :
    Profil INFJ, IAERCS (égalité entre I et A).
    Je suis atypique (je le ressens au quotidien) et j’ai un parcours professionnel déjà atypique. Je me cherche sans me trouver, au gré des opportunités.

    Avec les tests passés, j’ai découvert sur les fiches ROME que le 1er métier que j’ai (presque) fait me correspondait bien (chercheur en astrophysique). Je l’ai laissé tomber après ma thèse par manque de confiance en moi… Et à l’époque de m’orienter dans des études, j’aurais aimé faire des études pour faire des dessins d’animation. Je ne me suis jamais lancée dedans par manque de confiance en moi encore et ça fait aussi partie des résultats qui collent bien…
    Ça me donne l’impression que je suis capable de trouver ce qui me correspond mais que je n’y crois pas et donc, soit je ne tente même pas, soit je laisse tomber dès les premières difficultés.

    Merci pour cette mine d’informations

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bienvenue Anne-Laure et merci pour votre commentaire.
      Effectivement, trouver sa voie professionnelle n’est pas une mince affaire. Ce que vous décrivez me parle : j’avais compris depuis longtemps que je souhaitais créer ma propre activité pour être indépendante, mais je n’osais pas. Comme vous : manque de confiance. Du coup, j’ai essayé plein de trucs (cf. l’article des 17 métiers) avant d’oser enfin.
      Donc oui, je viens vous confirmer que vous avez probablement bien cerné le noeud qui vous empêche d’avancer.
      La bonne nouvelle, c’est que lorsque vous aurez résolu cette question de la confiance, tout se débloquera pour vous 🙂
      Bonne continuation dans votre parcours !

  4. Votre article est très utile. Actuellement en bilan de compétences, j’ai eu le résultat de mon profil RIASEC et j’avais par le passé travaillé aussi avec le modèle MBTI. Votre analyse me permet de revoir ces éléments de manière différente, approfondie et complémentaire pour poursuivre mon auto-analyse et prendre le temps de réellement analyser les pistes de réorientation et envisager un métier en cohérence avec mon moi profond afin de m’épanouir en me respectant dans ma personnalité et priorités réelles!

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Merci pour votre retour ! Je suis toujours ravie de savoir que mon travail est utile. Bonne continuation à vous dans vos démarches 🙂

  5. Bonjour et merci pour cet article qui m’a donné quelques pistes ;
    a 46 ans je veux abandonner le métier de Commercial.
    J’ai un profil Social et conventionnel donc je vais essayer le croisement RIASEC/ROME merci !!
    Pour l’instant, devenir formateur ou conseiller emploi entreprises me semble plutôt judicieux…
    A suivre !
    Encore merci 😉
    Bonne année
    Christophe

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonsoir Christophe,
      Ravie que cet article vous offre de nouvelles pistes 🙂
      Une bonne année à vous également.

  6. Excellent ce jeu de mots avec « CARIES », vraiment bien trouvé.
    Et « oui c’est utile » cet article. Merci.

    Il est vrai que souvent quand quelque chose est bien on ne dit rien dessus. La plupart du temps, on ne prend la peine de réagir que pour critiquer. Donc nous rappeler qu’on peut aussi réagir pour t’inciter à continuer dans cette voie est une bonne initiative 😉

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Eh bien merci beaucoup Adrien, c’est vrai que les retours sont vraiment précieux.
      Oh, et du coup je me sens moins seule avec mes p’tites blagues, ça fait plaisir ! 😀

  7. Bravo et merci, je me suis laissé porter/guider de Youtube à votre blog… mais ce n’est pas gagné.
    Est-ce que tout cela m’aide à décider et choisir? Pas certain.
    IASREC : surpris du “A” en 2ème position et de l’égalité des REC…
    Le test socionique était nouveau et finalement assez représentatif: ILE, or mon profil MBTI est INTJ (effectué à de multiples reprises ainsi qu’en bilan de compétences), et ils ne matchent pas en théorie car le profil correspondant devrait être ENTP.
    Bref… la méthode avec les profils ROME est… intéressante mais autant par type de métiers, j’ai retrouvé 4 univers métiers que j’ai eus dans ma carrière… autant par compétences… l’horreur, je ne m’y retrouve pas (idem sur les test site Studyrama, la plus grande partie des métiers entre 45 et 55% et certains que ne ferai jamais même avec des scores de 65/70).

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Merci Luc, oui le sujet n’est pas simple.
      Concernant le “A” : le terme “Artiste” prête à confusion selon moi. L’association d’idées avec la pratique d’activités artistiques est vite faite. Or ici, ce “A” doit plutôt être considéré comme une faculté à penser hors des sentiers battus. Ce qui peut s’appliquer dans de nombreux domaines, autant dans notre vie professionnelle que dans notre vie personnelle. En ce sens, il est en quelque sorte opposé à la lettre “C” de “Conventionnel”, qui ne fait pas partie de vos préférences, donc j’y vois une bonne cohérence.
      À part ça, je considère les tests comme un point de départ intéressant, mais à compléter par d’autres démarches pour affiner la vision / compréhension. Par exemple, comprendre la théorie des fonctions cognitives de Jung aide à mieux cerner un type de personnalité, et en ce qui concerne la recherche d’une voie professionnelle, je pense qu’il n’existe rien de mieux que l’expérimentation sur le terrain 🙂 Évidemment, ça prend du temps…

      1. Merci beaucoup.
        J’approfondis avec votre parcours entrepreneur… parce que je suis tiraillé entre la richesse/incohérences de la vie professionnelle en entreprise et l’entrepreneuriat avec ma difficulté de passer à l’acte.
        … et au 2ème jour je constate bien que je suis entre plusieurs profils que vous explicitez avec vraiment beaucoup de justesse dans le choix des exemples, finalement bien illustrés, notamment avec les points d’améliorations/conseils.

        1. Fabienne - PsychoPersonnalité

          Merci pour votre retour Luc, et bienvenue dans le Parcours.
          J’espère qu’il vous apportera de nouvelles pistes de réflexion.

  8. Bonjour Fabienne,

    Je viens de découvrir votre site et je ne cesse d’apprendre pleins de choses, je connaissais déjà mon MBTI (INFJ 1w2) mais étant en pleine reconversion professionnelle à presque 27 ans, je suis heureux de voir de nouvelles possibilités d’avenir. Je tiens à vous féliciter pour votre super boulot !

    Bien à vous,

    Frédéric

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonjour Frédéric, merci beaucoup, ça fait plaisir !
      Bonne reconversion professionnelle 🙂

  9. Bonjour,
    Merci pour cet article. C’est dingue comme je me retrouve … Pour la petite histoire, je suis étudiant en 5ème année d’école d’ingénieur et cela fait plusieurs années (4 ans voire même plus …) que je ne me retrouve pas dans mes études scientifiques. Je me sens vraiment incompétent (je m’en sort grâce à mes compétences relationnelles/sociales) et j’ai complètement idéaliser la formation (j’ai dû inconsciemment associer “ingénieur agronome” à “paysan” pour justifier ma poursuite d’ études sup). J’ai toujours rêvé de faire des choses avec mes mains, créer, de l’artisanat. J’ai toujours eu besoin d’action, et de résultats concrets. Je me suis sûrement laissé influencé par la pression societal, parentale et j’en passe. Mon profil est Artiste suivi de Réaliste, je m’y retrouve complètement ! ISFP-ESFP pour le type de métier. Quel dommage de ne pas avoir ce genre de bilan dès le collège ou le lycée plutôt que de faire des études par “convention” sans s’écouter vraiment (et les centres d’information et d’orientation n’aident en rien …) Merci en tout cas, cela confirme mes ressentis et mon instinct.
    Belle journée à vous

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonjour et merci pour votre témoignage Loïc. Je vous rejoins : ce genre de bilan pourrait nous épargner tellement de temps ! L’avantage pour vous, c’est d’avoir cette prise de conscience relativement tôt dans votre vie. Tout reste possible 🙂
      Bonne continuation

    2. Salut cher homonyme Loïc !
      C’est drôle, je viens de sortir d’école d’ingénieur avec un vécu similaire au tien (syndrome de l’imposteur et manque de sens). Je comprends ton ressenti.

      Ton histoire m’a fait penser au projet d’un ami au profil similaire au tien…
      Peut-être que son projet t’inspirera ?

      -> Il veut s’acheter un terrain et le cultiver façon permaculture pour à terme être autonome en réduisant au minimum les factures à payer.
      -> Ça veut dire autonomie en électricité, en eau, en chauffage et en nourriture. Et pour le reste, il revendra le surplus de ses cultures ou fera des petits boulots de temps en temps.
      -> Il réduit le coût de sa vie, et donc il n’a plus besoin de travailler autant, seulement sur ce qui lui plaît : cultiver la terre.

      Un peu à la Captain Fantastic, si tu connais le film 😉

      Signé, Loïc 2

  10. Bonjour Fabienne,
    Merci pour cet article clair rempli de bon conseils. Je suis technicienne chimiste et je ne me retrouve plus à ma place dans ce métier. Il est loin de mes valeurs actuelles et je me sens inutile. J’aime énormement le contact humain, être à l’écoute et me sentir utile. Ma reconnaissance, c’est leur sourire quand j’ai pu les aider. Je cherche aujourd’hui à trouver un métier qui me permet d’aider les autres et qui est un sens une utilité. J’ai fait le test pour le MBTI, j’ai le profil ESFJ. Je me reconnais dans ce profil. J’essaie depuis plusieurs jours de faire le test RIASEC afin de pouvoir continuer sur le travail que j’entreprends sur moi. Impossible de faire le test car le site studyrama est en surcharge. Auriez vous un autre site à me conseiller pour que je puisse continuer?
    Merci encore pour ce travail. Je vais continuer et aller lire d’autres articles.

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonjour Exiga,
      Merci pour votre appréciation de mon travail 🙂
      Effectivement, avec un profil ESFJ, je comprends votre besoin de contact humain.
      Pour répondre à votre question :
      Je viens de me rendre à l’instant sur le site studyrama, et cela semble rétabli. Pouvez-vous vérifier si cela fonctionne de votre côté ?
      Certaines personnes ont également mentionné des difficultés d’accès liées au navigateur. Chrome peut poser problème notamment. Si c’est le cas, vous pouvez essayer avec Firefox ou Internet explorer.
      Bonne journée à vous.

      1. Exiga Stéphanie

        Bonjour Fabienne
        Merci de votre réponse. J ai essayé à nouveau mais j ai changé d adresse mail et j ai eu mon profil enfin je suis sireca avec rec identique. Je vais continuer mon investigation avec le 2 eme test. Je suis ravie d en apprendre plus sur moi.
        Merci encore

  11. Margaux Sallenvave

    Bonjour Fabienne, c’est un article tel que je les aime, il est clair avec des exemples concrets. J’aime le fait que vous partagiez avec nous vos propres expériences pour illustrer vos propos. J’ai effectué les différents tests dont vous parlez, je suis INFJ et AIS. Je me reconnais dans les deux types et surtout sur les compétences artistiques.
    Je suis aujourd’hui jeune juriste fiscaliste, mais cela fait quelques temps que mon intuition me pousse à regarder les fiches métiers dans les arts et l’artisanat. Cet article conforte mon ressenti, je sens qu’il faut que j’aille creuser davantage les possibilités d’exercer dans ces domaines.
    Merci encore à vous de partager vos connaissances et je vais chaudement recommander cet article à mon entourage. Bonne continuation !

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonjour Margaux, merci à vous pour votre appréciation de mon travail.
      Ravie que cet article vous soit utile 🙂
      Je vous souhaite de belles découvertes et bien sûr, de trouver la voie qui vous correspond le mieux.

  12. Bonjour
    Votre article est vraiment très complet. On sent vraiment que vous êtes passionnée par ce que vous faites.

    J’ai fait le test Riasec et le résultat est SIC, j’ai également fait le MBTI et je suis ESFJ.
    Je vous avoue que ça ne m’avance pas plus sur ce que je pourrai bien exercer comme métier.

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonjour Noémie, merci pour votre commentaire.
      La 1ère étape serait d’éclaircir votre profil je pense. Le “I” en préférence marquée est surprenant pour le type ESFJ, même si pas impossible.
      Un point de cohérence que je peux constater immédiatement dans vos 2 profils, c’est votre grand intérêt pour les contacts humains. Vous vous y reconnaissez ?
      Le test RIASEC vous a proposé une série de mots-clés avec votre résultat. Cela peut déjà vous inspirer quelques pistes à suivre (voir quels types de métiers correspondent à ces mots-clés).
      La 2ème partie du test, avec les compétences ROME, vous oriente directement vers des domaines de compétences très précis. Avez-vous fait ce test ?

      1. Bonjour. Pour le contact humain je me reconnais à 100%
        Et pour le profil ESFJ aussi. Peut-être qu’il y a quelque chose que j’ai loupé avec le test RIASEC…Ce qui est sûr c’est que le profil Artiste et entreprenant ne me correspond pas absolument pas.

  13. Trés bon article. Qui va droit au but !
    Le contenu est à faire connaitre à chacun et de préférence au plus tôt dans leur vie.
    Je pensais à des lycéens qui pourraient être amenés à se poser les bonnes questions avant leur orientation.

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Merci Patrice !
      C’est vrai que cela m’aurait été bien utile de pouvoir accéder à ce type d’infos au moment où je cherchais ma voie. Ça m’aurait évité de perdre des années à me forcer à faire des jobs où je n’étais pas à ma place.
      Alors si ça peut servir à d’autres aujourd’hui, tant mieux 🙂

  14. Bonjour Fabienne,
    J’ai trouvé ton article super, concret, pragmatique et rassurant.
    Milles mercis 🙂
    Lucile

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonjour Lucile,
      Merci beaucoup pour ton commentaire, ravie de pouvoir être utile 🙂

  15. Salut Fabienne !
    Cet article est très riche et très intéressant , Je pense que ça pourrait aider pas mal de personnes , je pense qu’il mérite une petite vidéo ( comme ça même ceux qui n’aiment pas trop lire pourront s’informer à ce sujet ) .
    merci et bon courage ! 🙂

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Salut Aziz !
      Une vidéo complémentaire à l’article est déjà programmée 😉
      “Plus qu’à” la réaliser…
      Merci pour ton commentaire 🙂

  16. Bonsoir et merci pour le partage de vos travaux qui sont clairs , intéressants et ludiques !
    Je suis INFJ et actuellement manager dans le secteur des ressources humaines et à travers les différents test réalisés ainsi qu’aux différentes lectures de vos articles ou vidéos YouTube , je commence a mieux comprendre ma personnalité.
    Un grand merci car vos travaux sont de qualité et permettent réellement un développement personnel. Je continuerai de les suivre avec plaisir.
    Perle

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonjour Perle et merci beaucoup pour votre appréciation de mon travail, je suis ravie que cela vous aide à comprendre votre personnalité 🙂
      En tant qu’INFJ, votre métier de manager dans les ressources humaines vous correspond-il ?

      1. Bonsoir
        Pour être tout à fait honnête , j’ai toujours été partagé, je pensais que cela dépendait des jours. Mais avec un peu plus de recul maintenant, je m’aperçois que ce qui me plaît dans mon activité c’est l’accompagnement personnel/professionnel que j’apporte à chaque membre de mon équipe. C’est donc le côté humain de ma fonction qui me plaît. En revanche et malheureusement dans le contexte de notre société régit par la performance , le suivi des objectifs et les stratégies à mettre en place qui souvent pouvaient altérer la qualité de vie au travail de mon équipe et moi même ont généré beaucoup de stress que j’ai géré car je suis de nature « challengeuse » mais cela m’a « épuisé » et j’ai souvent été en conflit avec ma direction pour pouvoir ménager la chèvre et le chou.
        A l’heure d’aujourd’hui je pense rester manager mais peut être dans un autre secteur , nous verrons bien 🙂

  17. Bonsoir!!!
    Super article tres tres complet qui me conforte dans la voie que je suis en train de prendre. J’ai pris le temps de faire chaque exercice. Au niveau du test RIASEC les 3 principaux pour moi sont Social, investigations et entrepreneur. Ca me correspond parfaitement j’ai pris le temps de regarder les compétences. Je suis INFP et cela fait complètement sens pour moi. Merci pour le partage! J’aurai aimé trouvé cet article avant car j’en ai passé des heures à chercher….
    Merci pour ton travail

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonsoir Fatou 🙂
      Oui je pense que le test RIASEC est très parlant… surtout quand on a déjà trouvé sa voie.
      Je serais curieuse de lire le témoignage de quelqu’un qui cherche encore, pour voir si ça l’aide.
      Merci beaucoup pour ton retour

    2. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Au fait Fatou, j’ai oublié de te demander quelle est la voie que tu es en train de prendre ? Si tu veux le partager bien sûr 🙂

      1. Oui je peux partager bien sur! Je compte devenir thérapeute et m’installer en libéral… Je suis en train de mettre en place ce rêve… Aider les autres c’est quelque chose qui fait sens pour moi et qui est indispensable. Ton article est une pepite et sera d’une grande aide pour les personnes qui sont perdus. On a pas toujours les outils et les moyens de trouver le métier qui nous correspond le mieux…et j’en ai testé des outils!

        1. Fabienne - PsychoPersonnalité

          Merci encore !
          Félicitations d’avoir trouvé ta voie et de concrétiser ton rêve, cela signifie que tu y consacres l’énergie nécessaire. Bon succès ! 🙂

  18. Bonjour Fabienne,
    Très bon article !! Félicitations il est vraiment complet !!
    J’aime l’approche pragmatique.
    Je pense également, qu’aider les gens à améliorer leur propre sa connaissance d’eux-mêmes, ne peut que permettre de mieux se comprendre et de mieux vivre.
    Merci encore
    Nicolas

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Hello Nicolas,
      Oui… vivre sa vraie vie, et pas une vie formatée par “les circonstances”, quel plaisir 🙂
      Merci pour ton commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les emails de PsychoPersonnalité

  • Mes réponses aux questions des abonné.e.s
  • Des sondages
  • Des offres privées
  • Des invitations à témoigner 
  • Les actualités des publications 

Votre email reste confidentiel (loi GDPR)
Désinscription en 1 clic à tout moment

What's the password?

Login to your account