Vecto : Designed by Starline - https://www.freepik.com/

comPATIBILITÉ DES TYPES MBTI

3 COMBINAISONS DE RELATIONS

Comment trouver un.e partenaire dont le type MBTI est compatible avec le sien ?

Ce sujet fait partie des suggestions proposées par les abonné.e.s aux emails de PsychoPersonnalité lors du dernier sondage.

Éléments de réponses avec La Chouette, du blog L’Antre de la Chouette.

Bonne lecture !

Fabienne

PRÉDIRE LA COMPATIBILITÉ AMOUREUSE D'UN COUPLE

Nous sommes nombreux à rechercher le partenaire idéal. Cette personne spéciale, qui deviendra notre compagnon ou compagne du quotidien, et cheminera à nos côtés aussi longtemps que possible… Si certains préfèrent laisser le hasard ou les sentiments bruts les guider jusqu’à l’élu, d’autres se tournent vers des méthodes plus stratégiques. De par sa capacité à expliquer et prédire les comportements humains, le MBTI est un outil souvent utilisé dans ce cadre. Beaucoup de passionnés espèrent percer le mystère des compatibilités amoureuses grâce aux 16 types, ou analysent simplement quels profils ont une plus grande probabilité de leur convenir.

Comme il serait trop long de décrire tous les couples MBTI possibles, je vais étudier trois combinaisons de profils souvent rencontrées, en dégageant les avantages et inconvénients de chacune. Les combinaisons ne figurant pas dans l’article ressembleront généralement à un mélange de deux ou trois de ces descriptions. Ce sera à vous de confronter ces analyses à votre propre cas, afin de voir ce qui s’accorde le mieux à vos aspirations. Bonne chance !

1. Une relation avec votre type mbti jumeau

Votre type jumeau, c’est tout simplement quelqu’un possédant le même type MBTI que vous. En règle générale, les couples de types jumeaux sont plus paisibles que les autres. Ils semblent plus « simples », sont moins sujets aux conflits, aux doutes, aux déchirements… 

Plusieurs raisons permettent de l’expliquer. Déjà, au sein d’un tel couple, votre tolérance aux défauts de votre partenaire sera plus élevée. Pour peu que vous soyez suffisamment mature et équilibré pour reconnaître vos travers, il sera difficile de réprimander quelqu’un ayant les mêmes. Observez-vous souvent un ISTJ reprochant à un autre ISTJ d’être trop procédurier ? En tant qu’ENFP, fustigeriez-vous votre partenaire ENFP de ne pas être assez pragmatique ? Ce genre de chose arrive rarement, car il est bien plus confortable pour tout le monde d’en rire et de se rassurer mutuellement.

De plus, votre type jumeau sera naturellement capable de vous comprendre en profondeur. Vous aurez l’impression de n’avoir aucun effort à faire (ou très peu, comparé à d’habitude) pour communiquer avec lui. Vous deviendrez vite complices, vous vous connaîtrez par cœur et n’aurez peut-être même plus besoin de parler pour savoir ce que ressent ou désire l’autre. Pour quelqu’un qui souffre de ne pas être compris, se sent comme un alien égaré sur Terre, le jumeau engendre un sentiment de soulagement intense. Certains le nommeront « âme-sœur ».

Cette relation peut sembler idéale au premier abord, mais comporte son lot d’inconvénients. Le plus évident : aucun des deux partenaires ne comblera vraiment les lacunes de l’autre. Si vos forcent s’additionneront, vos faiblesses aussi. Etant dans un couple de types jumeaux (deux INTJ), je vais vous donner un exemple véridique. Lorsque j’ai loué mon premier appartement avec mon compagnon, nous avons accepté de nous installer dans un lieu à la limite de l’insalubrité. Ayant des revenus modestes, nous projetions de mettre un maximum d’argent de côté, afin d’acheter une maison dans les prochaines années. 

Dans cet appartement au loyer très abordable, l’humidité était telle qu’il fallait nettoyer les murs toutes les semaines. (Je vous épargne la description de ce qui poussait dessus…) Nous avons eu des difficultés à respirer à cause d’une ventilation défectueuse, le manque de lumière a affecté notre santé, et les invasions de bestioles n’ont pas été de tout repos à gérer. Ici, on voit clairement le déséquilibre entre Ni-Te et Fi-Se : nous nous focalisons sur les plans d’avenir, au détriment de notre bien-être présent. Une telle situation ne serait jamais arrivée si l’un d’entre nous avait eu un semblant de S. Voilà le style de risque auquel vous vous exposez, en tant que couple de types jumeaux. (A adapter, bien sûr, selon les faiblesses de chaque type.)

Autre souci avec ce genre de couple : le risque d’ennui et d’immobilisme, sur le plan physique comme psychologique. Sur le long terme, rester avec quelqu’un au fonctionnement identique risque de vous dissuader d’explorer hors de votre zone de confort. Votre partenaire et vous pourrez vous complaire dans vos défauts, sans essayer de les équilibrer. La lassitude peut aussi finir par vous gagner, à force de ne parler qu’à votre reflet. Vous pourriez avoir envie de vous confronter à une vision du monde complètement différente, pour une fois. Voilà pourquoi, il me semble primordial de compléter ce type de relation avec des amitiés ou des relations de travail qui ne soient pas de nature « jumelle ».

2. Une relation avec votre type mbti inversé

Je nomme « type inversé » une personne dont le nom du type n’a aucune lettre en commun avec le vôtre. Par exemple, si vous êtes INFJ, votre type inversé sera l’ESTP. En fait, il s’agit d’un individu utilisant exactement les mêmes fonctions cognitives que vous, mais dans un ordre de priorité inverse. (Ainsi, les 4 fonctions d’un INFJ sont Ni-Fe-Ti-Se et celles d’un ESTP Se-Ti-Fe-Ni.)

Comme je l’ai déjà abordé dans l’article précédent, le type inversé est le mieux placé pour vous aider à équilibrer vos fonctions. Une relation amoureuse avec l’un d’entre eux est ainsi une formidable opportunité d’explorer de nouveaux horizons, de dépasser vos limites et de grandir en tant qu’individu. Il sera toujours performant (ou presque) sur des aspects qui vous intimident ou vous épuisent, ce qui permettra non seulement de compenser vos faiblesses, mais aussi de vous sentir en sécurité. Plus besoin de craindre de ne pas tenir le coup, avec votre type inversé pour vous prendre sous son aile !

Tout ceci sera également valable dans l’autre sens. Votre partenaire comptera sur vous pour assurer là où il flanche. Il pourra vous voir par moments comme une source d’inspiration, un modèle l’encourageant à s’améliorer… Les types inversés éprouvent souvent une grande fascination mutuelle. Ils sont épatés devant la facilité avec laquelle l’un brille dans les domaines faisant défaut à l’autre. Si vous en avez la foi et l’endurance, vous pourrez vous tirer mutuellement vers le haut au fil des années. Faire l’expérience d’être à la fois l’apprenti et le mentor de l’autre… 

Cependant, vous devriez prendre en compte qu’une relation avec votre type inversé inclut des risques. La question de l’épuisement arrive rapidement sur le tapis. En vivant avec un type inversé, vous allez très fréquemment sortir de votre zone de confort, ce qui représente un effort important. Si chacun exprime ses orientations naturelles à fond, sans se soucier des conséquences sur l’autre, la lassitude et la colère vont finir par pointer le bout du nez. Et lorsque ces émotions négatives s’installent, l’admiration mutuelle peut vite se transformer en négligence, voire en mépris. Vous pourriez vous focaliser sur ce qu’il « manque » à votre partenaire (par rapport à votre profil), ou vous sentir dérangé par ce que vous considériez autrefois comme des qualités chez lui.

Vous allez avoir besoin de faire des compromis avec votre partenaire, afin de conserver l’harmonie tout en respectant vos besoins respectifs. Cet équilibre est difficile à trouver : parfois, des années ont besoin de s’écouler avant d’y parvenir, le temps de bien connaître l’autre, de devenir soi-même plus mature… Et durant ce temps, il faudra prendre votre mal en patience. A vous de déterminer si vous êtes prêt à vous lancer dans une telle aventure.

Lire aussi :

3. Une relation avec votre type MBTI miroir

Votre type miroir est le type ayant les mêmes préférences que vous en matière de fonctions cognitives, mais avec des charges opposées. Vos fonctions introverties sont extraverties chez lui, et vice-versa. Par exemple, en tant qu’INFJ, vous avez l’ENFP en type miroir, puisque ses fonctions sont Ne-Fi-Te-Si et les vôtres Ni-Fe-Ti-Se : dans les deux cas, vous préférez les fonctions N, F, T et S dans cet ordre, mais avec des énergies contraires. D’une manière plus simple, pour connaître votre type miroir, il suffit de changer la première et la dernière lettre de votre type.

Le couple avec le type miroir est souvent décrit comme le plus épanouissant par les amateurs du MBTI. Beaucoup considèrent qu’il prend les meilleurs aspects des deux autres exemples de relations détaillés ci-dessus. Il apporte une sensation de familiarité et de compréhension mutuelle, tout en limitant les frustrations engendrées par l’altérité. Il permet aux partenaires de compenser partiellement les faiblesses de l’autre (en ayant un introverti et un extraverti, un juge et un observateur…), tout en exaltant leurs qualités communes. 

Dans un couple de types miroirs, les membres ont généralement des facilités à trouver des projets communs, tout en ayant des stratégies différentes pour atteindre leurs objectifs. Ceci permet d’optimiser les chances de réussite, ainsi que de rendre l’expérience plus riche, chacun proposant sa propre manière de la vivre. La différence de types apporte son lot de surprises et de diversité, sans pour autant que l’un des partenaires sorte trop l’autre de sa zone de confort.

Bref, à première vue, une telle relation apporte un équilibre très satisfaisant. Toutefois, être en couple avec votre type miroir n’est pas exempt d’inconvénients. A long terme, vous pourrez avoir l’impression de toujours vous tourner autour sans jamais vraiment vous croiser. Vous ressentirez peut-être le besoin que l’autre soit capable de comprendre littéralement ce que vous vivez, au lieu de s’en figurer une copie plus ou moins éloignée avec ses propres fonctions. Vous pourrez être lésé de vivre dans un univers parallèle au sien, si différent, malgré vos conclusions souvent communes. Si vous vous engagez dans une relation miroir, je vous conseille de trouver des amis ou des collègues de travail capables de répondre à ce besoin de « fusion cognitive » à côté.

Les limites du MBTI dans la recherche de partenaire

Pour moi, il n’y a pas de recette magique universelle concernant les compatibilités entre types MBTI. Si quelqu’un vous affirme qu’en tant que type Framboise, cela va forcément super bien se passer avec un type Nectarine (oui, cette réflexion est valable pour n’importe quelle typologie), ou pire, que seul un type Nectarine pourra vous rendre heureux et rien d’autre… Alors, un conseil : fuyez. Croyez-moi, si les choses étaient aussi simples que cela, nous n’aurions pas un taux de divorce si élevé.

De tels raisonnements ne fonctionnent pas. Du moins, ils trouvent très rapidement leurs limites. La raison principale à cela ? Parce que vos préférences amoureuses ne sont pas déterminées seulement en fonction de votre type MBTI. Votre personnalité est un mélange d’inné et d’acquis. Vous avez vécu des expériences uniques et en conservez aujourd’hui les empreintes. Elles peuvent se manifester, par exemple, à travers votre style d’attachement, votre façon d’exprimer votre affection, vos projets de vie et les attentes que vous projetez sur les autres. 

Certes, votre fonctionnement général est proche des gens de même type MBTI, mais votre personnalité comporte aussi de nombreux aspects qui vous sont propres. Des aspects tout aussi importants dans votre quête de partenaire que votre profil MBTI, si ce n’est plus.

Avant de chercher quel profil parmi les 16 vous conviendrait le mieux, je vous invite donc à vous demander : de quoi avez-vous besoin ? Dans quel environnement souhaitez-vous vivre ? Seriez-vous prêt à quitter votre travail pour vivre dans un lieu plus adapté à votre couple ? Avez-vous envie d’avoir des enfants ? Est-ce important que votre partenaire ait des loisirs en commun avec vous ? Doit-il avoir les mêmes convictions politiques ou la même religion que vous ? Jusqu’à quel point tolérez-vous ou avez-vous besoin de l’altérité dans votre quotidien ?

Ces paramètres dépendent bien plus de vos expériences ou de votre éducation que de votre type MBTI. Et c’est également le cas de votre futur(e) élu(e). Même si votre partenaire possède le type MBTI idéal sur le papier, la relation ne durera pas si vous ne vous accordez pas sur d’autres points élémentaires. Attribuer au MBTI le pouvoir de transcender tous les autres éléments essentiels à la construction d’un couple durable, c’est risquer bien des déceptions. J’ai malheureusement vu des personnes perdre cela de vue.

Avec tout ce que je viens d’écrire, vous pourriez croire que je déconseille l’usage du MBTI dans la recherche de partenaire. Eh bien, non ! Tant qu’on garde en tête qu’un type MBTI est un paramètre parmi d’autres, je pense que le modèle peut être très utile dans la quête amoureuse. 

En définitive, trouvez un compromis entre faire preuve d’anticipation et ne pas vous fermer de portes. Parfois, des éléments sans rapport avec le MBTI peuvent faire qu’un couple ne marche pas, malgré sa perfection sur le plan théorique… (Tel qu’un degré de maturité différent, vous mettant en décalage dans votre perception du monde et rendant vos projets incompatibles.) Inversement, il arrive qu’une relation qui semble bancale à première vue fonctionne en réalité très bien, pour des raisons insoupçonnées ! Par exemple, vous avez tous les deux vécu la même expérience marquante et cela a créé une connexion exceptionnelle entre vous. Trouver le partenaire idéal est une affaire de stratégie, certes, mais il s’agit aussi de ne pas totalement verrouiller ses cibles et d’accepter une part d’imprévu dans l’équation.

La Chouette

des questions ?

La Chouette répond à vos questions pendant 1 semaine.

ALLER PLUS LOIN ?

Vidéo Compatibilité amoureuse des personnalités, avec utilisation de la Roue des Priorités.

3 réflexions sur “COMPATIBILITÉ DES TYPES MBTI : 3 combinaisons de relations”

  1. Hello ! Merci pour l’article.
    Je n’ai jamais essayé d’utiliser le MBTI en amont, comme outil de recherche d’un partenaire. Je ne vois pas trop comment je mettrais ça en place étant donné que peu de gens s’intéressent au MBTI, que parmi ceux là, les 3/4 se plantent sur leur type et que pour typer soi même une personne, il faut la connaitre un peu, et si on la connait un peu, on a déjà sur elle des infos plus fines et plus pertinentes que le le type MBTI pour savoir si ça peut coller.
    Mais si on imagine par exemple un site de rencontre où tout le monde aurait son type mentionné et que ce soit une donnée fiable, oui, ce serait intéressant de pouvoir filtrer en fonction de ça.
    Car par contre j’ai pu constater rétrospectivement par quel type de personnalité je suis attirée en général. Et je peux faire des hypothèses sur ceux avec qui j’aurais une affinité dans la façon de penser et/ou le mode de vie…

  2. Bonjour et merci pour cet article qui intéresse forcément du monde : “pourquoi mes relations foirent?”, “comment trouver son partenaire idéal?”, “comment comprendre ce qui va ou pas dans sa relation par le MBTi”, etc…
    Cependant, en point de discussion, je ne suis pas du tout en accord avec la fin de cette phrase : “Tant qu’on garde en tête qu’un type MBTI est un paramètre parmi d’autres, je pense que le modèle peut être très utile dans la quête amoureuse.”
    En effet, nous ne sommes pas dans une société où les relations et mariages sont arrangés, et la plupart des gens qui se rencontrent ne le font pas dans la perspective de passer leur vie avec quelqu’un d’autre. Il y a la vie, nos disponibilités dans des temps donnés, nos envies ou pas de rencontres et des personnes sur lesquelles on tombe dans des cadres attendus ou impromptus. Où je veux en venir c’est que “la quête amoureuse” me semble bien éloignée du hasard et de la spontanéité de la plupart des rapprochements “affectifs” (que je dissocie sciemment des “rapprochement Tinder” pour satisfaire uniquement sa libido), et que j’aimerais bien voir des aficionados du MBTi avec leur questionnaire sur smartphone pour présélectionner le-a meilleur-e candidat-e en live, avant même de constater le moindre atome crochu.
    Cependant, je vous rejoins dans cette phrase dans la perspective de : “Tant qu’on garde en tête qu’un type MBTI est un paramètre parmi d’autres, je pense que le modèle peut être très utile dans les choix amoureux, notamment lorsque notre cœur balance entre plusieurs personne.”
    Et oui aussi, parler de MBTi et demander aux personnes qui nous intéressent de passer ce test pour se projeter davantage peut être l’occasion d’aborder de nouveaux sujets plus profonds.
    Merci encore.

  3. Merci pour cet article… Et surtout bravo pour cette belle et sage conclusion !
    Je suis en pleine découverte de moi-même, de qui je suis vraiment et de ce que je veux profondément. Ceci m’amène à remettre en question mon couple de 15 ans d’ancienneté, et à vouloir chercher autre chose. Mon mari est mon type inversé (je suis ENFP et il est ISTJ) et même s’il est vrai qu’en théorie c’est mon idéal (de mon point de vue), que beaucoup de choses nous rapprochent telles que notre religion, nos idées sur la vie, le monde, nos principes… notre âge, notre éducation, notre mentalité et nos passions étant tellement différentes qu’on a du mal à se comprendre et à se supporter… Je pense que le fait qu’il ait eu une enfance difficile, et du coup un terrain très instable et malsain fait qu’on ne peut rien réparé, à mon grand regret d’ailleurs…
    M’enfin… C’est la vie ! Il ne faut pas se laisser abattre et positiver car elle n’attend pas et on en a qu’une seule pour bien faire les choses.
    Encore merci pour vos articles et vos vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires sont soumis à modération 

Les emails de PsychoPersonnalité

  • Mes réponses aux questions des abonné.e.s
  • Des sondages
  • Des offres privées
  • Des invitations à témoigner 
  • Les actualités des publications 

Votre email reste confidentiel (loi GDPR)
Désinscription en 1 clic à tout moment

What's the password?

Login to your account