FAQ MBTI : CROYANCE OU SCIENCE, TYPER LES GENS,
VALORISER SA PERSONNALITÉ au travail, ETC.

  • Le MBTI est-il juste une croyance ?
  • Existe-t-il des astuces pour typer rapidement les gens ?
  • Comment valoriser les talents de sa personnalité lors d’un entretien d’embauche ?

Ces questions (et bien d’autres) sont traitées dans l’émission d’aujourd’hui. Bienvenue dans l’épisode n°6 de Ni vu Ni connu, le podcast spécial MBTI réalisé en collaboration avec La Chouette (https://antredelachouette.blogspot.com/).

Pour le dernier numéro de cette mini-série, nous vous avons laissé le choix des sujets. Aujourd’hui, on répond à toutes vos questions sur la personnalité !

Un tout grand merci à Amélie et Lucas qui ont assuré la partie voix off sur cet épisode ! (lecture des questions)

ÉCOUTER L’ÉMISSION EN VERSION INTÉGRALE :

(Vous ne connaissez pas les fonctions cognitives de Carl Jung ?
Commencez avec cette introduction facile pour débutants.
Cela vous aidera à mieux profiter du contenu de l’émission.)

L’émission est également disponible sur les plateformes de podcasts :

IMPORTANT : Abonnez-vous et laissez une évaluation pour aider cette émission à acquérir une visibilité !

QUESTIONS + références liées et/ou citées dans les réponses

MBTI ET TEMPÉRAMENTS

1. Combien de temps ça vous a pris pour identifier votre type MBTI ?

2. Quel est le lien entre le MBTI et les 4 tempéraments ?

– Site : Les 4 tempéraments psychologiques de David Keirsey (anglais) 
– 4 tempéraments, 4 styles d’entrepreneurs (Gardiens, Artisans, Idéalistes, Rationnels)

– Les 4 tempéraments en randonnée (humour)

– Le tempérament idéaliste (NF)

– La théorie des humeurs (Les 4 tempéraments dans l’Antiquité)

3. Qu’est-ce qui pousse des types tels que les ISFJ ou les ESFJ à redouter les débats d’idées ? Un manque de confiance ? Une charge émotionnelle trop forte ?

COMMENT VALORISER SA PERSONNALITÉ AU TRAVAIL

4. En fonction dominante, l’intuition introvertie est un talent mais comment la présenter simplement à des recruteurs/employeurs/clients qui ne connaissent pas le MBTI (et même à ceux qui le connaissent, car Ni reste souvent incomprise) ?

5. Existe-t-il des différences entre hommes et femmes appartenant à un même type MBTI ?

  • Podcast : Femme & INTJ
    Question du genre et de la personnalité traitée dans la première partie de l’entretien

6. Qu’est-ce qui vous a donné l’idée de créer cette émission ? Suite à une discussion ? Une rencontre ? À cause d’un manque de contenu sur l’introversion ?  Comment vous êtes-vous rencontrées ?

  • Podcast : 3 entretiens avec La Chouette (épisode 1 ci-dessus)

CHANGER DE TYPE MBTI

7. Un des postulats du MBTI, c’est qu’on a nos préférences dès la naissance et elles ne changent pas. Or, on lit aussi que le cerveau est plastique, que toute la vie on peut apprendre toutes sortes de choses. Donc, je me demande pourquoi notre type MBTI ne pourrait pas changer au cours du temps, par exemple en apprenant à avoir plus d’empathie ?

8. Faites-vous plus facilement des rencontres virtuelles ou dans la vraie vie ? Vos rencontres virtuelles donnent-elles lieux parfois à des rencontres IRL ?

9. Je me demandais si vous aviez déjà traité l’aspect culturel, son influence sur les types…Par exemple, je me sens très à l’aise dans un environnement américain, canadien, anglais (culture individualiste) mais avec les latins (culture collectiviste) j’ai beaucoup de mal… (mon Fe prend un sacré coup et je ne vous parle même pas de mon Ni). Dans un environnement nord-américain ou anglo-saxon, je me sens plus à l’aise dans mon type, libre et en phase avec moi-même, en gros mille fois mieux accepté qu’en France. Ma question est ce que vous avez déjà eu des retours en ce sens ? Sur l’aspect culturel ?

10. Avez-vous déjà entendu parler de la théorie d’Andreas Hofer, qui consiste à dire que la disposition d’esprit NF nous vient des « chasseurs-cueilleurs« , tandis que celle des SJ nous vient des « fermiers » ? Et si oui, qu’en pensez-vous ?

10. Comment les émissions sont-elles préparées ? Choix du sujet, choix des questions, recherches avant d’enregistrer ou au feeling, etc.

COMMENT DÉVELOPPER SA FONCTION TERTIAIRE

12. Comment développer la fonction T de sa personnalité quand on est INFJ ?


Écoutez l’émission pour découvrir toutes les réponses aux questions :

13. Quelles sont les influences de l’environnement familial, amical, culturel et professionnel sur les fonctions cognitives, plus particulièrement sur les INFJ et INTJ ?

14. J’ai entendu parlé je ne sais plus où des « fonctions ombres« , et je crois que ça disait qu’on pouvait les conscientiser/ utiliser/développer au cours de notre vie, ou pas du tout (suivant si on est du genre introspectif ou non). J’aimerais beaucoup en savoir plus là dessus, ainsi que sur le processus de « maturation » de nos fonctions principales : y-a-t-il un âge où une fonction inférieure à tendance à se dévoiler ? 

15. Quel rôle ont les fonctions d’ombre des types? Comment se développent-elles au cours de la vie d’un individu ?

16. Quel est le lien entre les 4 lettres du type MBTI et les 8 fonctions

En réponse aux questions 14, 15 et 16, voici 2 liens à consulter (vous pouvez en trouver d’autres en interrogeant un moteur de recherches) :

  • Un article sur les fonctions d’ombre 
  • Un article très complet sur la théorie des fonctions et l’utilité du modèle MBTI

17. Est-ce qu’il y a des moments où vos fonctions dominantes sont devenues vos pires ennemies, et comment est-ce que vous vous en êtes sorties ?

COMMENT ÉCHANGER DES CONVERSATIONS INTÉRESSANTES

18. Je suis INTJ et j’ai l’impression que je n’arrive à discuter (de façon « satisfaisante ») qu’avec des « N ». En bonne INTJ, les small talk m’ennuient à mourir. Je suis bien consciente de la communauté internet qui foisonne de N, d’ailleurs j’y ai appris mille choses, mais bon ça ne vaut pas une délicieuse discussion avec un ENFP par exemple. Suis-je condamnée à m’ennuyer éternellement ?

Un outil conceptuel à utiliser (de commun accord !) dans vos conversations N / S : l’échelle de l’abstraction (explications sur comment l’utiliser dans vos conversations : à écouter dans l’émission).

  • Cet outil a été popularisé par S. I. Hayakawa dans le livre Language in thought and action, où l’auteur décrit un modèle avec 4 niveaux d’abstraction dans le langage.

19. La musique que l’on entend dans l’émission a-t-elle été composée spécialement pour le podcast ou est-ce de la musique libre de droit ?

  • Juste pour le plaisir, voici le générique de l’émission dans sa version intégrale : New Horizons, par Futuremono

20. Est-il possible de classer les types MBTI selon leur niveau de soumission à l’ordre établi (conformisme contre anticonformisme) ?

21. Question surprise

22. À force d’introspection je pense être INTP, ce qui me correspond le mieux au niveau des fonctions. Cependant je suis vu par mon entourage comme quelqu’un de très gentil et qui se soucie beaucoup du regard des autres, ce qui fait que je me reconnais souvent plus dans l’archétype de l’INFJ gentil présent sur Internet, là où l’INTP est souvent vu comme un robot qui se moque du regard d’autrui. Cela vous semble-t-il cohérent avec le type INTP ?

23. Selon vous, est-ce que vous pensez qu’il pourrait y avoir un lien, du moins un lien statistique entre les profils MBTI et les penchants politiques, les couleurs politiques ?

24. De ce que j’entends, il me semble que Fabienne joue le rôle de l’animatrice dans l’émission. Est-ce voulu ou non ? Est-ce plaisant ? Est-ce que tu vas poursuivre en mode “présentatrice télé” dans les futures vidéos ?

Écoutez l’émission pour découvrir toutes les réponses aux questions :

MBTI : CROYANCE OU SCIENCE ?

25. Quelles sont selon vous les limites du MBTI ? Quelle distance critique prendre vis-à-vis de cette théorie? N’y a-t-il pas un risque à s’enfermer (et enfermer les autres) dans ces catégories, à justifier ses « problèmes » par un comportement cognitif théorique, notamment dans les relations sociales ?

Bien que le MBTI prenne en compte l’évolution des individus dans le temps, cela me semble dangereux de vouloir tout analyser par le prisme de cette théorie. Chacun de nous est le fruit d’une histoire individuelle et complexe, et surtout, le MBTI n’est pas une « science », l’existence des fonctions cognitives jungiennes n’a jamais formellement été démontrée (pardonnez-moi et corrigez-moi si je ne trompe).
 
À mes yeux, le principal avantage du MBTI est d’être un outil pour reconnaître la diversité des comportements, comme le fait d’accepter l’idée que certaines personnes fonctionnent plus à l’intuition, que d’autres ne jurent que par la planification et l’anticipation, que d’autres encore n’accordent que très peu d’intérêt aux ressentis/sentiments etc. Mais croire en l’existence de ces fonctions me paraît être extrêmement réducteur de la complexité du réel, et relever de la croyance plus que de la science.
 
Ces critiques sont aussi liées à mes observations des conversations entre internautes autour du MBTI, et qui concerne l’usage du MBTI plutôt que le MBTI en lui-même. J’ai lu beaucoup de messages qui tentent d’expliquer leurs difficultés personnelles par « untel était de ce type, je suis de ce type, forcément ça ne pouvait pas marcher entre nous », ou « parce que je suis de ce type, je suis seul, incompris, mon génie/ma sensibilité ne trouvera jamais la reconnaissance qu’il/elle mérite ». Mais avec ce genre de raisonnement, comment aller de l’avant, comment progresser et travailler sur soi-même ?
 
Il me semble que beaucoup de gens plutôt mal dans leur peau ont l’impression d’avoir enfin compris le pourquoi à leur mal être (c’est parce que j’appartiens aux x% de ce type rare et complexe) et finissent par se complaire dedans. Vous pourriez me dire : parce qu’on a découvert son type et son comportement cognitif, on peut mieux se connaître et progresser… mais je n’ai pas l’impression que cela arrive très souvent (du moins au sein des internautes qui commentent sur les forums). Et encore une fois, se mettre à tout analyser en termes de types et fonctions, c’est simpliste, bien que le MBTI soit une approche intellectuelle riche, complexe et stimulante !
 
Quel est votre avis ?
 
  • Vidéo : Neurosciences et typologie, conférence de Dario Nardi enregistrée à Paris en novembre 2019, avec démo électro-encéphalogramme en direct (anglais)

Image : Revue de l Electricité et de l Electronique 4/2018

26. Auriez-vous des astuces à partager pour mettre de la chaleur humaine et faire passer de l’émotion ?

27. Quel livre / site conseillez-vous pour bien comprendre l’ennéagramme ?


28. Comment savoir si je suis base 1 ou base 5 ?

COMMENT CANALISER L'INTUITION EXTRAVERTIE

29. Comment éviter de se disperser ou de se lasser rapidement avec Ne (intuition extravertie) ?

30. Peut-on développer ses fonctions à un tel point que l’auxiliaire ou la tertiaire prendraient le pas sur la dominante ?

31. Il y a tellement de sujets qui pourraient être abordés dans cette émission ! Vous n’avez pas de regret d’arrêter après 6 épisodes ?
Y aura-t-il une saison 2 ? Un autre podcast ? Est-ce que vous comptez continuer cet appel à témoignages sous une forme ou sous une autre
 (un forum par exemple) ?
Comment vous envisagez la suite de vos parcours respectifs ? Avez-vous prévu une collaboration sous une autre forme ?

Écoutez l’émission pour découvrir toutes les réponses aux questions :

COMMENT TROUVER RAPIDEMENT LE TYPE MBTI DES GENS ?

32. Comment reconnaître du premier coup d’œil un type MBTI selon sa communication non-verbale ?

33. Comment typer un individu en seulement 4 questions ?

34. Avez-vous des astuces pour trouver le type MBTI des autres ?

bonus !

Découvrez sans plus attendre l’article Comment deviner le type MBTI des gens, signé par La Chouette !

Les emails de PsychoPersonnalité : pour accéder aux avantages réservés.

Notre travail vous aide ? Vous pouvez nous aider, vous aussi : laissez un commentaire ci-dessous. Cela contribue à un meilleur référencement des publications. Merci !

9 réflexions sur “FAQ mbti : croyance ou science, typer les gens, valoriser sa personnalité lors d’un entretien d’embauche, etc.”

  1. Claire Vanderhoeft

    Un grand merci pour ce podcast, Fabienne et la Chouette. Cela m’a permis de faire un énorme pas en avant, et je ne m’y attendais pas du tout.
    Voila de quoi il s’agit. Je vous préviens: je déborde volontairement de considérations psychologiques.
    Initialement, j’ai beaucoup accroché à la question / réponse sur comment exercer sa fonction tertiaire (T dans le cas présent) dans le podcast.
    De là, j’ai divagué sur comment enrichir ma fonction dominante avec ce qui en est « l’opposé »; en l’occurence puisque nous sommes tous Ni, j’ai regardé du côté de Se dom (Si dom me va aussi).
    Et là, surprise!
    J’ai réalisé que ça fait 10 ans que je bataille avec ce Se/i dom. Cela se passe parce que j’ai entrepris une formation en chant lyrique. En effet, les cours de chant lyrique sont basés sur les sensations lors de l’émission vocale qui sont, entre autres, de sentir où est le point d’articulation, de sentir d’où vient la résonnance, de savoir maïtriser ces paramètres. (Ces 3 questions suscitent une introspection qui pourrait être faite par tout le monde, d’ailleurs)
    Bon, moi, j’ai toujour peiné là-dessus; mais cela a toujours été accompagné d’un stress très pénible car faire ce que l’on me demandait m’a toujours demandé aussi un effort impressionnant. D’où tension physique, d’où stress mental.
    Maintenant, je comprends enfin que mon stress est en très grande partie lié au fait qu’on m’a toujours présenté la discipline d’une manière qui boîte avec ma personnalité. Ce n’est pas rien car, de dépit, j’en étais venue à me dire que j’étais nulle en chant, que ce n’est pas pour moi…Maintenant, j’espère, (j’ESPERE!) au contraire que mon stress tient en grande partie au fait qu’on me présente les choses du côté Se/i dom, alors qu’il y aurait moyen de considérer les injonctions de cette formation en faisant intervenir Ne/i dom plutôt que Se/i.
    Après je suis certainement Ni, pas Ne, mais je pense Ne est plus facile à comprendre que Se/i dom.

    Voila, merci pour le podcast! Tout mon long commentaire avait pour but d’expliquer autant que possible pourquoi le fait de comprendre le modèle MBTI de tant de point de vue m’est si utile en dehors de toute considération psychologique.

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Merci pour votre commentaire Claire, très contente d’avoir pu vous aider à avancer !
      Vous mettez le doigt sur un point très important : les préférences d’apprentissage.

      Malheureusement, dans de nombreux domaines, il existe très souvent une méthode considérée comme étant la voie unique pour apprendre une nouvelle compétence. L’une de mes préférées étant « Pour jouer de la musique, il faut d’abord apprendre le solfège », ce qui reviendrait à dire « Pour parler, il faut d’abord apprendre à écrire ».

      Il est évident que selon notre personnalité, nous apprenons différemment. Mais le conditionnement commence dès le plus jeune âge, à l’école, où la norme admise est de rester sagement assis sur une chaise pendant toute une journée, d’apprendre de la matière par coeur et de bien réciter.

      Ce type d’apprentissage correspond très bien aux types Si dom, et même aux Ni dom. En revanche, il n’est pas du tout adapté aux types Se dom par exemple, qui préfèrent apprendre dans l’action et par des expériences sensorielles.

      Autre exemple : des cours de piano. Un Si dom aura besoin d’être guidé pas à pas avec des consignes précises et sera terrifié si on lui demande d’improviser une mélodie, quant un Ne dom se sentira à l’aise pour laisser libre cours à son imagination. Là où un Si dom a besoin d’un professeur à ses côtés, le Ni dom préfère apprendre en autodidacte. Etc.

      Donc oui, je comprends parfaitement votre sentiment de décalage et de malaise dans votre apprentissage du chant, il est tout à fait légitime. C’est de cette façon que l’on fait perdre confiance aux gens, et qu’on leur donne la sensation qu’ils sont nuls ou inadaptés…

      Heureusement, vous êtes maintenant mieux équipée pour prendre du recul par rapport à cela. En tant que Ni dom, vous serez beaucoup plus à l’aise avec une approche intuitive, et à l’abri des regards (et des oreilles) pour faire vos essais, prendre confiance et surtout, du plaisir à chanter 🙂

  2. Bonjour Fabienne et bravo pour cette série de podcasts avec La Chouette. Je te remercie pour la réponse apportée à ma question. Je suis INFJ et suis constamment en train de chercher, creuser, ma voie, ma vocation (peu importe comment on l’appelle) ; et quand je pense l’avoir trouvée, je remets en cause. C’est sans fin et quelque peu infernal. Ajouté à tout cela, il y a le problème de savoir et présenter ce qu’apporte au monde le Ni dom ; tu m’as apporté des éléments précieux et la relecture d’un article de la Chouette sur le Ni dom ont été un catalyseur d’une belle prise de conscience, notamment avec l’image du sculpteur et de l’entéléchie (http://antredelachouette.blogspot.com/2017/10/comprendre-lintuition-introvertie-on.html). Cela m’a sauté aux yeux hier soir après avoir écouté le podcast et relu l’article. J’ai ainsi retrouvé des expériences où j’étais complètement dans ce phénomène, très énergisant et grisant à la fois (cela va bien au-delà du flow car le sentiment de puissant que je ressentais était surtout porté par une vision simple mais hyperstructurante et pleine de sens). Ton travail est une aide précieuse ! Merci
    Au plaisir Damien

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Bonjour Damien, merci à toi pour ton retour, et pour avoir participé à l’émission ! Je suis vraiment contente de savoir que nos réponses et travaux ont pu t’apporter de nouveaux éclairages.
      Bonne continuation dans ton parcours 🙂

  3. Je tenais à laisser un petit commentaire (en fait non, c’est un pavé) pour exprimer à quel point je me suis régalée du contenu de ce podcast (et aussi pour le référencement). Un grand merci donc à la Chouette et à toi d’avoir mobilisé toutes ces connaissances et cette énergie pour nous livrer ce contenu.

    Cela fait quelques années que je me suis penchée sur le MBTI et sur tous les sujets similaires ; ennéagramme, socionique, big five, et aussi des chaînes youtube en anglais qui proposent des extensions à la théorie. Et je suis enchantée de trouver du contenu avancé et pertinent en français. Je connaissais déjà le blog de la Chouette avant ça, mais je pense que je vais poser mes petites valises ici aussi et t’apporter un peu de soutien ! (Majoritairement depuis les ombres par contre, je suis une furtive en base 5. Vous êtes en train d’assister à l’une de mes rares sorties en dehors de ma grotte. D’où le pavé.)

    Le Ni dominant en particulier n’est que peu décrit avec justesse sur internet. On s’en tient souvent à des généralités (« Avez-vous des moments d’Euréka où vous vous dites ‘aha!' », j’avoue c’est ma préférée celle-là), voire des énormités auxquelles même les NJ ne s’identifieront pas. Eh bien, il faut dire que passer environ onze heures en compagnie de deux Ni dom aide bien à résoudre ce souci. J’ai apprécié vos témoignages montrant comment votre Ni et vos autres fonctions se manifestent au quotidien. Je n’ai aucun doute sur le fait que vous avez aidé de nombreux autres Ni dom à mieux se comprendre et à décomplexer sur certains sujets.

    J’ai été particulièrement touchée par le témoignage de Fabienne à propos de son enfance et comment la musique mobilise ses quatre fonctions cognitives à la fois, c’était une belle composition de la façon d’être d’un INFJ. J’ai l’impression que tu m’as transmis toute ta passion en quelques phrases seulement, et bien que je ne sois pas devenue férue de musique d’une minute à l’autre (dommage !), j’ai une bien meilleure compréhension de ce qui anime les gens dans ce milieu artistique. Pour ça, je te remercie.

    Les introspections de la Chouette au début de l’épisode 4 m’ont fait ressentir des choses peu descriptibles. Le besoin vital d’indépendance et la peur de la perdre, se faire rattraper par sa vraie nature en voulant se faire violence, le besoin incessant de créer (il se manifeste chez moi par des images mentales très fortes), et comment résoudre la discordance entre toutes ces choses, je me suis retrouvée là-dedans et je comprends tout à fait le sens de ces phrases.

    De manière générale, j’ai aussi apprécié toutes vos remarques et conseils – en particulier sur les possibles dérives du MBTI. Mes observations me disent qu’entendre des avis aussi nuancés sur ces questions, c’est plutôt rare en fait. J’ai sorti mon cosplay préféré d’éponge et j’ai absorbé.

    Bon, je crois que c’est assez long comme ça. Merci encore pour ce travail et merci de faire vivre la communauté FR du MBTI autour d’un contenu aussi riche. Je serai à l’affût pour la suite. (Sinon, pour rebondir sur ce que Fabienne disait vers la fin de l’épisode 6, je trouve que le format podcast sur le MBTI a beaucoup d’avenir, il me semble que vous êtes les premières à faire ça en France !)

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Chère Niita base 5, que dire à part : merci infiniment pour cette sortie de grotte !

      Ton commentaire me touche particulièrement. L’exercice n’était pas simple, mais je pense qu’il nous a fait grandir. Alors recevoir un retour comme le tien sur notre travail et son utilité, c’est très gratifiant. Et rassurant, quelque part.

      En plus du fait de vouloir aider d’autres INJ, c’était aussi l’occasion pour moi de m’offrir une parenthèse avec du contenu plus personnel et plus profond que ce que je fais d’habitude. Démarche un peu plus égoïste donc. Seulement, Fe est toujours là pour me rappeler de n’exclure personne. Le format est exigeant (long et en audio seul), avec du jargon spécialisé. Nous avons sans doute parlé à une poignée d’initiés. Est-ce suffisant ? C’est la question que je me pose actuellement. Donc pour la suite, il est possible que je revienne vers quelque chose d’un peu plus accessible pour tous. À voir…

      À part ça, tu m’as fait sourire avec l’image du cosplay d’éponge !

      Merci beaucoup pour ton soutien. Je serai ravie de lire d’autres pavés de ton cru si les futures publications t’inspirent suffisamment pour une nouvelle sortie de grotte 🙂

      1. Je t’en prie ! Une des premières choses qui m’ont sautées aux yeux (ou plutôt au cerveau), c’est le travail de préparation derrière avec toutes les problématiques qu’il engendre (pas facile de révéler notre vie privée ou d’expliquer nos pensées/introspections les plus profondes).

        Tes interrogations sont intéressantes, c’est vrai que je fais un peu partie de ce public de niche que tu as attiré avec ce podcast. Je pense que proposer une variété de formats différents est une bonne idée, et ça peut en partie résoudre cette problématique de ne vouloir exclure personne.

        Même si j’ai paru seulement être à la recherche de contenu pointu, j’aime tous types de formats ; même ceux qui me paraissent plus simples m’apprennent parfois des nouvelles choses. J’ai donc hâte de voir ce que tu nous prépares. Au plaisir !

  4. C’est plein de bon sens, comme toujours avec ton travail. Merci beaucoup pour ton aide précieuse.

    Quels autres modules de formations comptes-tu proposer?
    (Le parcours entrepreneur fait peau neuve: j’ai hâte)

    En avril, j’ai prévu de suivre la formation « une idée rentable pour travailler à la maison ».
    Cependant, si tu proposes sous peu des modules qui permettraient de creuser davantage avec sa petite pelle mentale, je souhaiterais savoir quand tu les proposeras sur ton site.

    Avant de sauter dans le grand bain, je tiens à avoir le maximum de bouées pour pouvoir flotter 🙂

    Je te remercie Fabienne,

    Marie

    1. Fabienne - PsychoPersonnalité

      Merci à toi Marie de prendre le temps de rédiger un commentaire, c’est toujours un plaisir de te lire.

      Pour répondre à ta question : dans un premier temps, je serai plus focalisée sur les sessions d’accompagnement personnalisé que sur les modules de formation. Je reviendrai aux modules plus tard, mais je ne peux m’avancer en termes de délais. Si tu as besoin que je traite un sujet en particulier, n’hésite pas à me le communiquer, même par email si tu veux. Je préfère toujours proposer des solutions qui répondent aux besoins réels des personnes que je cherche à aider 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les emails de PsychoPersonnalité

  • Mes réponses aux questions des abonné.e.s
  • Des sondages
  • Des offres privées
  • Des invitations à témoigner 
  • Les actualités des publications 

Votre email reste confidentiel (loi GDPR)
Désinscription en 1 clic à tout moment

What's the password?

Login to your account